UA-28750215-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/11/2015

Vie d'homme

C'est quoi une vie d'homme ? C'est le combat de l'ombre et de la lumière. C'est une lutte entre l'espoir et le désespoir, entre la lucidité et la ferveur. Je suis du côté de l'espérance mais d'une espérance conquise, lucide, hors de toute naïveté.

Aime Cesaire

16/08/2015

Réjouissons-nous ! La Vie existe encore et se faufile dans les interstices

De retour d'un petit séjour dans la vallée de la Roya, le voyage me semblait long et pénible avec cette chaleur d'août et ce train bondé entre Nice et Marseille. Puis un nouveau TER depuis Marseille un peu plus climatisé et tranquille, et le voyage qui s'amenuise pour m'amener jusqu'à destination. Mais, peu avant Nîmes, le train s'arrête en pleine voie "pour une durée indéterminée, nous vous tiendrons informés et nous vous remercions de votre compréhension" !

Lire la suite

30/07/2014

Festival Voix Vives 2014 - Chronique N° 2 -

Poètes en leur pays de douleur, témoignages

En écoutant les poèmes lus en public, en écoutant aussi les poètes parler d'eux, de leur poésie, j'ai noté quelques mots, quelques phrases, pris aussi bien dans leurs poèmes qu'au cours des discussions et que je partage avec vous dans cet article.

Auparavant une remarque générale : une ambiance, une question centrale traversait tout ce festival, formalisée très précisément par les Égyptiens : sommes-nous morts ou vivants ? Autrement dit, dans ce monde détraqué, où et qui sommes-nous ? Question existentielle lancinante qui va planer sur ce festival durant toute la semaine.

Ruines, ruines, ruines,                                                                                                            tombeau,                                                                                                                                    mort,                                                                                                                                              "le palais de mon enfance se désagrège" Dorta Jagicc, Croatie,

Lire la suite