UA-28750215-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/07/2016

Chut ! paroles du coeur

Bien au-delà des polémiques surenchères d'agressivité et de violence, silence et constat, recueillement peut-être ...

Hala Mohammad, poétesse syrienne, en France depuis 2011 et en partage au festival Voix Vives de Méditerranée à Sète.

Lire la suite

12:49 Publié dans poésie | Lien permanent | Commentaires (0)

18/11/2015

Vie d'homme

C'est quoi une vie d'homme ? C'est le combat de l'ombre et de la lumière. C'est une lutte entre l'espoir et le désespoir, entre la lucidité et la ferveur. Je suis du côté de l'espérance mais d'une espérance conquise, lucide, hors de toute naïveté.

Aime Cesaire

02/08/2014

festival Voix Vives 2014 - Chronique N° 3 -

Sète, le festival et les Sétois

Vous le savez, j'apprécie beaucoup ce festival de poésie, moment et lieu privilégiés, "entre parenthèse", hors du temps et de ce qui nous entoure au quotidien ; espace de rencontre, de partage d'humanité donc de recentrage. Quitter les préoccupations habituelles qui nous dispersent pour nous retrouver dans ce qui nous fonde et nous rassemble en tant qu'êtres humains ! C'est cela la vibration de la poésie quand les poètes sont bons, c'est-à-dire bien enracinés dans la vraie poésie. Que l'on aime ou pas, selon le style de poésie, mais comme la peinture ; il y a de grands peintres que j'apprécie particulièrement et d'autres que je n'aime pas car ce qu'ils font ne me correspond pas. Il y a aussi des artistes médiocres dans tous les arts et qui peuvent, malgré tout être appréciés ! ...... Il suffit de reconnaître ce qui nous convient.

J'ai plusieurs raisons de soutien à ce festival, mais cette année, j'en ai compris profondément le sens. Je connais les arguments de Maïté, je suis capable moi-même de percevoir ce qui se passe. Mais cette année, j'ai vraiment perçu le réel enjeu de ce festival car j'ai entendu, moi-même, directement, les poètes parler du festival, de ce qu'ils ont vécus et du bienfait pour eux ; ceci, soit le dernier jour où des poètes, avec une voix teintée d'émotion avant la séparation lors de leur dernière lecture, adressent des remerciements publics, soit en partage dans l’intimité des transports en voiture où je conduisais l'un ou l'autre dans les lieux de lecture, à l'hôtel ou en gare.

Lire la suite