UA-28750215-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/04/2016

Nommer une Région

Les nouvelles régions vont être nommées et c'est à celui ou celle qui va proposer et gagner le trophée d'un nom que sera retenu ! Ce qui sort du chapeau de ses messieurs dames est pour le moins étonnant. Quel sens ?

Nommer, s'est faire exister. Voyons sur quoi va reposer l’existence de ces nouvelles entités ?

Les "Hauts de France" comme la marque "Sud de France" !

Et aujourd'hui, certain propose "Midi" pour le Languedoc Roussillon et Midi Pyrénées ; Quelle recherche ! L'identité non pas par rapport à ce qui est mais par opposition à d'autres. le Haut, le Bas, l'Est de la France, seule référence, une et indivisible ! Quel jacobinisme qui ne vous quitte jamais et réapparaît constamment sous différentes formes ! Mais cela n'est pas le pays France qui est Un mais aussi diversité, histoire, géographie, identités particulières.


A force de compromis, on a des noms qui ne représentent rien du tout, Midi (il y a plusieurs midi en France), Grand Est, Hauts de France ! .. . ridicule pour ma part, signe que c’est finalement, quoique disent certains, une région « administrative » sans véritable nom ni identité et aussi placée par le nom, en rivalité avec les régions voisines ; on ne se mesure pas au regard des autres mais dans ce que l’on est, quel gâchis ! Une fois de plus !  « L’âme » n’existe plus en France, il sera impossible de se redynamiser sans âme. Et, j’ajoute, ce n’est pas en refusant la véritable discussion et cherchant à tout pris un consensus mou que l’on avance et ce, dans tous les domaines. Osez l’affrontement (se mettre front à front) à partir de l’essentiel pour faire surgir quelque chose de plus et non pas quelque chose en moins, c’est ça le changement ! Mais ce n’est pas encore compris ni même aperçu … c’est triste et décourageant.

Je ne parle pas du découpage des régions. Vous avez voulu redessiner la carte de France comme des Etats dont le nôtre, ont redessiné les frontières des pays du Sud, on en voit aujourd’hui le résultat ! Pourquoi ne pas être revenu aux anciennes régions qui, elles avaient du sens, véritablement historique linguistique et culturel ? À cause de la sacro sainte « unité » et de la peur du régionalisme ; grave erreur démocratique ; c’est parce que les gens sont ancrés dans leur histoire et dans leur identité qu’ils sont sécurisés et peuvent oser s’ouvrir et aller ailleurs, ce n’est pas en coupant les racines. Tout le monde le sait, mais tout le monde fait l’inverse. Dérive grave de la fonction politique qui « pense » un soit disant bien pour le peuple au détriment de ce qu’il est. Il est urgent d’en prendre conscience. Le changement se fonde sur autre chose que des outils de changement coupés des racines maîtresses.

Commentaires

et Pays d'Oc ?

Écrit par : anne guidon | 13/06/2016

Les commentaires sont fermés.