UA-28750215-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/09/2015

Accueillir, mais sous conditions

L’Europe est en émoi. Elle en a mis du temps pour réaliser et se mobiliser ! Les réfugiés sont enfin reconnus comme des êtres humains dignes de respect et de reconnaissance. Un élan de solidarité louable. Voyez le monde n’est pas perdu, la générosité existe encore !

Mais …


S’ils sont chrétiens d’Orient, c’est mieux. Ils sont étrangers mais quand même un peu de la famille.

S’ils sont Syriens c’est bien aussi parce que cette guerre fratricide et complexe nous donne mauvaise conscience.

S’ils ne sont pas trop colorés foncés, c’est bien aussi, ça se remarque moins

Si ….

Solidarité mais à certaines conditions

C’est digne des valeurs de la France, de la démocratie, de l’Europe, l’accueil des réfugiés !

Mais les réfugiés politiques c’est mieux et encore, pas tous. Des pays en guerre. Les réfugiés tunisiens, marocains, oui à la rigueur s’ils font partie des intellectuels.

On ne peut pas accueillir tout le monde !

Alors on trie

Pas de réfugiés économiques, pas de réfugiés climatiques. Pourtant, ils sont comme les autres, ils cherchent à vivre mieux, à quitter la survie, à espérer la dignité. Quitter le destin de la mort par les bombes, les maladies ou la faim n'est-ce pas la même chose ? Et que faisons-nous sur les causes ?

Et évitons les Musulmans aussi, il y en a assez en France, en plus ils peuvent être terroristes, attention !

Ce n’est pas qu’on ne veut pas, mais on ne peut pas accueillir tout le monde !

Les peuples sont vraiment sympa ! Les familles, les municipalités vont accueillir en leur sein des familles réfugiées. Quelle vertu ! Et c’est bien aussi, car ils sont mis à l’honneur, interview, télévision, etc. oui les Français sont vraiment sympa. D’ailleurs ils l’ont déjà prouvé en d’autres temps.

Et ….

Les migrants déjà en France qu’on refuse, qu’on relègue dans des zones éloignées, qu’on reconduit à la frontière, qu’on harcèle tous les quatre matins pour les décourager à rester. Combien sont ainsi dans des logements insalubres loués par des marchands de sommeil qui s’engraissent sur le dos du malheur ? Combien sont dans des bidonvilles, à se terrer en silence pour ne pas se faire remarquer ? Combien sont obligés d’errer régulièrement d’expulsion en expulsion parce qu’on leur refuse le droit de s’intégrer dans la communauté française ?

Il est vrai, c’est moins glorieux d’accueillir des Rroms pourtant reconnus depuis 2014 comme des Européens.

C’est moins glorieux d’accueillir un SDF qui ne sait où aller.

C’est moins glorieux de fournir un terrain à ceux qui font le choix de vivre en nomade. Les nomades ne sont pas civilisés, ça, c’est bon pour le passé, pas pour la société moderne.

Et la statique ? C’est bon pour la société moderne ?

Les idéologies ratatinées sur elles-mêmes

Le maintien des comportements de clan religieux, politique, etc.

S’ouvrir, oui, et on en est fier, on le dit bien haut. Mais s’ouvrir pas trop.

Messieurs et dames politiques le disent clairement et le pratiquent encore plus clairement ; les peuples aussi.

Accueillir fièrement avec trompette, mais pas tout le monde ! ….

La société ségrégative demeure. Heureusement ! Que deviendrions-nous si l’on accueillait simplement ceux qui viennent à nous ? C’est bien quand même de rester entre soi ! Ouvrir, accueillir, mais juste pour avoir bonne conscience et un strapontin au paradis ! Ou encore agir vite, pour calmer son angoisse et les trop grandes émotions.

Ou posément pour vraiment changer le monde ?

Commentaires

Superbe analyse. Je vais te faire de la pub...

Écrit par : pierre Lasne | 09/09/2015

merci,Nicole

Écrit par : V.Born | 10/09/2015

Les commentaires sont fermés.