UA-28750215-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/09/2014

La guerre à l'extérieure, mais prenons soin de notre "intérieur"

Depuis les massacres horribles, largement affichés et commentés dans les média et les réseaux sociaux, les colères que l'on peut justifier, mais aussi la haine s'expriment fortement. Nous avons raison de ne pas accepter l'inhumain puisque nous sommes humains. Mais prenons garde ! Ne devenons pas aussi belliqueux, violents en paroles, voire en acte, que ceux que nous dénonçons !


Les experts en politique étrangère et monde arabe, le disent eux-mêmes : l'un des objectifs des groupes extrémistes terroristes est de provoquer, en retour, la violence pour pouvoir maintenir une escalade perpétuelle et ainsi, créer un monde de guerre qui leur permet d'accroître leur puissance en tous domaines (ce qui, par ailleurs, se passe avec le Hamas et Israël). Alors, nous, citoyens et humains de la Terre, restons à notre place et soyons vigilants de nos propres réactions ! Oui, se méfier des colis abandonnés et autres, mais, surtout, méfions-nous de nos réactions guerrières. Nous récoltons ce que nous produisons. Si nous créons en nous et autour de nous, un monde apaisé, c'est autant de bonne énergie qui nous protégera et qui se propagera autour de nous.

J'ai lu sur facebook "éradiquons ces bêtes" ! où sommes-nous ? A quelle période de l'histoire de l'Humanité ? Aux temps pré-historiques ? Aux guerres tribales ? Si certains sont à ce niveau, devons-nous, nous mêmes y entrer aussi, ou nous en écarter ?

Laissons les responsables politiques faire les choix qui sont de leur responsabilité, et aidons-les en cela, mais restons à notre place. Et notre place et rôle est d'être citoyens et humains là où nous sommes, en responsabilité de ce que nous créons autour de nous.

Pourquoi des jeunes filles et hommes partent au Djihad ? Pour devenir des héros et donner sens à leur vie et donc à leur anéantissement. Qu'avons-nous fait pour éviter cela ? Individuellement et collectivement, qu'avons-nous fait, en paroles, en actes, en gestes, pour que notre société ait un sens, notre devenir commun est un sens ? Avons nous été suffisamment attentifs aux dérives multiples, y compris dans nos propres vies personnelles et communes ? Qui honorons-nous, notre confort et sécurité personnelle ? Que souhaitons-nous, non pas dans l'imaginaire rêvé, mais concrètement ? Quels hommes-femmes politiques avons-nous choisis ? Ceux qui sont du côté du pouvoir illusoire, des manipulations et trafics divers ? Ou ceux qui sont du côté de la justesse et qui porte la droiture de l'intérêt général ?

C'est dans chaque acte, chaque choix fait au quotidien, que nous contribuons à ce qui est.

Nous avons pris une fâcheuse habitude, pas tous heureusement mais beaucoup, d'être "contre", contre tout ce qui change, contre ce qui bouscule nos formatages et nos prêts à penser, mal conseillés par les "églises"  de toutes sortes (syndicats, idéologies, religions, groupe socio-culturels, etc.). Pourrions-nous comprendre un jour, et cela est urgent maintenant plus que jamais ! d'être POUR ce qu'il y a de mieux ? Changement de position, de comportement, de paradigme, qui modifierait efficacement le mouvement de notre humanité !

A nous de choisir : L'égoïsme et l'individualisme ou l'appartenance à plus large que nous ? L'ouverture ou le sectarisme ? La Paix ou la Guerre ? Contre le Mal ou POUR une Humanité et une Terre en développement harmonieux ? Essayez ce changement de posture et positionnement, et voyez ce qui se passe en vous et autour de vous .... Nous attendons d'être nombreux pour que ce monde retrouve son équilibre, c'est nous qui le construisons !

Les commentaires sont fermés.