UA-28750215-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

20/06/2014

Le centre est le point d'équilibre des forces, le centrage est se poser bien sur ses deux pieds et sur son essentiel

 

Je transmets ici l'article que j'ai écrit le 18 Juin sur le site MoDem Sète Bassin de Thau. Je vous le transmets comme un appel. La situation très grave dans laquelle nous sommes nous oblige à une autre logique, à sortir de nos habitudes, des enfermements et frontières que nous avons créés et maintenus par protection du doute, du risque, des autres. Pour certains le refus de changer de cadre de référence, d'analyse, craignant, s'ils le faisaient, que tout s'écroule. La crispation sur une pensée, une idéologie est souvent plus tenace que tout autre, comme une sorte de religion, de dogme et génère des crispations d'attitude. Pourtant l'art philosophique, s'il est réel, est l'art du questionnement, du doute pour s'obliger à chercher encore, à s'aventurer. Peut-être comme ces nomades que je côtoie à travers le livre cité ? Peut-être est-ce aussi pour cela qu'ils sont chassés, séquestrés dans des camps ? Peu à peu dans tous les pays qui deviennent et se disent "civilisés" et qui, en conséquence, construisent des murs de toute sorte ! 


 

Bonjour à vous, amis du Centre et proches et autres amis lecteurs

Bientôt ce site sera fermé, dans quelques mois, car je ne souhaite plus l'assumer seule. Rassurez vous, je reste engagée et au MoDem, sur les bases de 2007, je sais que F. Bayrou garde le cap et qu'il maintient une analyse souvent très juste de la situation. Peut-être l'avez-vous entendu sur LCP dernièrement ? Cet interview est visible sur le site national, mouvementdemocrate.fr

Critique, il évoque aussi les solutions possibles qui passeront nécessairement par un changement institutionnel, avec un rééquilibrage des pouvoirs exécutifs, législatifs et juridiques ; une modification du mode de scrutin établissant un minimum de proportionnel au niveau du Parlement (davantage pour moi au niveau des collectivités locales) ; la diminution du nombre des députés et sénateurs, ce que la gauche n'a jamais fait et ne fera pas encore aujourd'hui souhaitant trop garder ses fiefs. F. Bayrou parle aussi de la réforme territoriale qu'il juge faite à la hâte et sans cohérence, de plus cela ne générera pas d'économie, tout le monde le sait !

F. Bayrou évoque aussi l'avenir avec la crainte "d'orages" quasi inévitables. Nous sentons bien que cela ne peut pas durer encore longtemps, pour lui, F. Hollande ne finira pas son quinquennat.

Alors, amis citoyens, préparons-nous à ces moments ! Il ne s'agit plus de préserver ses prés carrés, de rester frileux enfermé chez soi, pas plus que de crier haro sur n'importe quel baudet ! Non, il s'agit de se préparer à garder la lucidité, l'écoute, l'ouverture tout en canalisant les peurs, les dérives éventuelles, expliquer, comprendre, rassurer .... dès maintenant faisons passer les messages. Si nous attendons toujours de l'autre, du président et autre, des autres, la frustration devient grande et l'on tape du pied peut-être même davantage, le recours à la violence ou aux extrémismes de toutes sortes.

Nous sommes co-responsables d'aujourd'hui comme de demain. L'avenir en danger de grave crise repose en nos mains, en nos cœurs, en nos solidarités, pour inventer ensemble un sursaut d'imagination, d'espoir créateur. C'est le peuple créateur qui sauvera la situation, ce ne sont pas les grands partis en déliquescence complète ni les carriéristes de la politique !

Ré-approprions-nous ce que nous avons perdu, le sens du pouvoir ensemble construire une nouvelle société, dans le concret. Nous ne sommes pas des enfants que l'on gâte ni que l'on punit du haut d'une puissance tutélaire à qui l'on s'en remet ! Retrouvons les élans d'antan que beaucoup n'ont pas connus mais qui restent inscrits cependant dans nos mémoires mêmes oubliées ! Ensemble, quelle que soit l'opinion politique, philosophique ou religieuse, hommes et femmes "de bonne volonté", c'est-à-dire ayant la volonté de tourner la page pour aller vers un nouvel avenir, une société équilibrée où chacun a sa place, où l'on réapprend à vivre ensemble, préparons-nous pour être présents, actifs et sereins, maintenant et dans ces moments à venir

avec toute mon amitié militante

n'oubliez pas non plus le site du MoDem 34 et celui du MoDem agglo de Montpellier

à bientôt, sur le chemin

Les commentaires sont fermés.