UA-28750215-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/10/2012

Opération d'une porte ouverte

Aujourd'hui, la fin de l'émission "inter treize" de France Inter fut une déclinaison-inspiration sur le mot "porte".

L'émission s'est terminée sur ces paroles :

"Existe-t-il une porte manteau ? Une porte en vison ? Je ne sais pas ; mais s'habiller d'une porte c'est un signe d'ouverture."


 

Je trouve, pour ma part, ce sujet fort intéressant et encore plus à l'époque où nous sommes, et je m'y reconnais car la porte est la protection une fois fermée, mais aussi elle ouvre vers le possible. Porte ouverte ou porte fermée ? Des territoires qui s'ouvrent ou qui se ferment, des coeurs qui osent ou qui se replient sur eux-mêmes ... La liste est longue de toutes ces déclinaisons possibles.

Porte : ouverture battante dans un mur qui permet d'entrer ou de sortir d'un endroit. Par analogie : tout passage d'un lieu ou d'une situation, à un autre.

Porte concrète ou porte symbolique, il y a toujours un avant et un après. Le passage induit le risque, la transformation. De l'intérieur vers l'extérieur et inversement, du connu à l'inconnu, de l'ignorance au savoir, etc.

Quelques phrases retenues de cette émission :

"portes fermées comme des tiroirs qui contiennent des secrets et dont on a perdu la clé ou que l'on n'a jamais eu."

"Franchir la porte pour s'affranchir."

"Puis, un moment, les portes qui s'ouvrent, on ne cherche plus à les ouvrir, plus besoin de clefs ni de mots magiques, elles s'ouvrent et nous sourient."

Les commentaires sont fermés.