UA-28750215-1
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

08/05/2012

de la colère à la refondation

Le temps suspendu à l'approche du second tour de l'élection présidentielle, m'a conduite au silence de l'écriture mais non au silence intérieur.


La disparition des corps intermédiaires renforce l'isolement ; les lieux de rencontres, d'échanges et donc de médiation entre l'individu et le pouvoir s'effritent. l'individu seul face à son poste de TV

l'effondrement des idéologies et les dérives ; la perte de l'idéal donc d'un autre avenir possible support d'existence pour aujourd'hui et demain

l'individu seul face à la fatalité et à tous les maux du monde ; la colère archaïque de la perte du paradis

l'autonomie vis à vis des autres et vis à vis de son égo, de soi au Soi

la colère, l'inscription dans le temps (le temps historique de chacun) est inversé : ancrée dans le passé, elle agit au présent sans penser à l'avenir

l'enthousiasme : analyse le passé, ancré dans le présent agit vers l'avenir

 

L'Imâm Al-Shâfiî (VIIIème siècle) disait : "Les vertus sont au nombre de quatre : la première est la sagesse dont le pilier est la méditation, la seconde est la contenance dont la base est la passion, la troisième est la force qui a pour base la colère, la quatrième est l'équité (ou justice) qui a pour base l'équilibre des facultés de l'âme".

à terminer

Les commentaires sont fermés.